fiscalidad-de-expatriados

Imposition des expatriés

Chez UR Global, nous sommes spécialisés dans la gestion des filiales espagnoles en Amérique latine et dans la fiscalité internationale. Cela signifie que nous avons une grande expérience de la mobilité internationale des travailleurs qui sont déplacés pour mener à bien tous ces projets. Après la gestion de nombreux déplacements, on peut souligner que la durée du projet et le type de travail à effectuer, que ce soit dans un bureau ou sur le terrain, doivent être pris en compte. Afin de répondre aux besoins des entreprises qui déplacent annuellement leur personnel, nous avons créé un espace de conseil sur la fiscalité des expatriés et la mobilité internationale.

Experts en mobilité internationale et fiscalité des expatriés

Nous gérons les salaires de plus de 3 000 travailleurs en Amérique latine, nous connaissons donc parfaitement les besoins des entreprises à cet égard. Pour résoudre tous vos problèmes, nous disposons d’un service qui vous conseille en matière de fiscalité des expatriés et de mobilité internationale.

Depuis nos bureaux de Madrid, Mexico, Bogota, Sao Paulo, Lima, Santiago du Chili et Lisbonne, nous fournissons une large gamme de services liés à la fiscalité des expatriés et à la mobilité internationale, avec une proximité pour connaître chaque projet, les besoins de conseil et l’exécution des obligations que l’entreprise et le salarié ont en origine et en destination.

En ce sens, nous sommes particulièrement experts en matière d’aspects fiscaux, qui jouent un rôle clé dans ces délocalisations internationales, car notre conseil fiscal aux expatriés a un impact direct sur les coûts liés à la relocalisation du travailleur et sur le respect des réglementations locales, mais avec l’expérience de la connaissance de leurs exonérations, dont nous chercherons à tirer parti pour réaliser des économies d’impôts pour le travailleur et l’entreprise.

Comment pouvons-nous vous aider?

Si vous souhaitez faire une demande concernant nos services de gestion d’entreprise, veuillez remplir le formulaire de demande.

Dans les processus d’internationalisation, il est essentiel d’avoir des conseils qui aident l’entreprise à connaître les clés et les risques au niveau comptable, juridique, du travail et fiscal afin de se conformer à toutes les obligations et de ne pas avoir de mauvaises surprises résultant de l’ignorance et du mal. conseils.

UR Services mondiaux pour les expatriés

Dans le cadre de nos conseils aux entreprises, nous offrons les services suivants en matière de fiscalité des expatriés :

  • Développement des politiques de détachement des travailleurs
  • Formalités et communications à l’origine et à la destination pour le personnel déplacé
  • Visas et permis de travail au Mexique, en Colombie, au Pérou, au Brésil, au Chili, au Portugal et en Espagne.
  • Conseils fiscaux pour l’expatrié et l’entreprise, recherche d’une optimisation fiscale pour l’employé et l’entreprise, ainsi que du respect des réglementations dans l’origine et la destination.
  • Sélection de ressources humaines au Mexique, en Colombie, au Pérou, au Brésil et au Chili avec des solutions à nos clients, soit sous forme d’externalisation, soit de services internes.
  • L’externalisation du personnel inscrit sur notre liste de paie pour des raisons fiscales ou parce que l’entreprise n’a pas d’entité juridique dans le pays de destination.
  • Préparation de rapports et conseils dans les situations de mobilité.
    • Analyse de la situation de chaque travailleur pour déterminer sa résidence fiscale.
    • Analyse des différents régimes de rémunération les plus appropriés, avec les implications et les coûts de chacun d’entre eux.
  • Déposer votre déclaration d’impôt à destination
    • Présentation de la déclaration d’impôt sur le revenu et obtention du certificat de résidence fiscale au Mexique. La présentation de l’impôt sur le revenu au Mexique, en fonction de la situation de chaque personne, peut être mensuelle ou annuelle.
  • Formalités en Espagne : Avant le détachement du travailleur :
    • Communication du détachement du travailleur à l’administration fiscale espagnole. Formulaire 247 pour autoriser la société payante à cesser de faire des retenues à la source au titre de l’impôt sur le revenu des personnes physiques.
    • Communication du détachement du travailleur à la sécurité sociale espagnole afin que, en vertu de l’accord existant entre le Mexique et l’Espagne, le travailleur bénéficie des avantages correspondants.
  • Revenu exonéré pour le personnel détaché au Mexique dans le cadre d’un contrat en Espagne : En fonction de la situation de chaque travailleur détaché dans le cadre d’un contrat en Espagne, les avantages fiscaux applicables selon la loi sur l’impôt sur le revenu des personnes physiques seront analysés :
  • Travaux effectués à l’étranger . Exemption de l’article 7p de la loi IRPF pour les travaux effectués à l’étranger (jusqu’à 60 100 euros). Gestion du remboursement des revenus indus, le cas échéant.
  • “Prime d’expatriation” non soumise si le centre de travail est transféré. (art. 9.A de la loi IRPF), pour les voyages d’une durée supérieure à 9 mois.
  • Indemnités de séjour et indemnités de subsistance pour des voyages d’une durée inférieure à 9 mois continus

Questions fréquemment posées sur l'imposition des expatriés

Les travailleurs expatriés sont les travailleurs qui fournissent des services temporaires ou permanents à l’entreprise en dehors de leur pays d’origine. Afin de mener à bien les procédures de la meilleure manière possible, il est conseillé de prendre contact avec des experts en fiscalité internationale.

La règle générale concernant l’imposition du personnel expatrié est qu’il est imposé sur les revenus du travail effectué dans le pays où il réside fiscalement.

Toutefois, il existe un certain nombre d’exceptions que nos spécialistes fiscaux expatriés porteront à votre attention.

Il y a une exception : l’impôt est également payé dans le pays de la source du revenu, si le travail y a été physiquement effectué.

Toutefois, une exception à cette règle s’applique, de sorte que la règle finale sera que l’expatrié ne sera imposé dans son pays de résidence que si les conditions suivantes sont remplies :

  • Présence de moins de 183 jours dans l’État source, dans l’année d’imposition considérée ou dans toute période de 12 mois consécutifs ; et
  • Rémunération versée par un employeur non résident dans l’État d’origine ; et
  • Rémunération non prise en charge par un établissement permanent dans l’État d’origine.

D’autre part, il existe une exemption, à l’article 7 de la loi espagnole sur l’impôt sur le revenu des personnes physiques (IRPF), qui établit ce qui suit concernant les revenus perçus à l’étranger par le personnel expatrié qui maintient sa résidence fiscale en Espagne :

“Parmi les autres revenus, les revenus provenant d’un travail reçu pour un travail effectivement effectué à l’étranger seront exonérés, sous réserve des conditions suivantes :

1.º que ces travaux sont effectués pour une société ou une entité non résidente en Espagne ou un établissement permanent situé à l’étranger dans les conditions établies par la réglementation. En particulier, lorsque l’entité qui reçoit le travail est liée à l’employeur de l’employé ou à l’entité dans laquelle l’employé fournit des services, les exigences énoncées à la section 5 de l’article 16 du texte révisé de la loi relative à l’impôt sur les sociétés, approuvé par le décret législatif royal 4/2004, du 5 mars, doivent être respectées.

2.º Que dans le territoire où s’effectue le travail, un impôt de nature identique ou analogue à celui de cet impôt est appliqué et qu’il ne s’agit pas d’un pays ou d’un territoire qui a été classé par la réglementation comme paradis fiscal. Cette condition sera considérée comme remplie lorsque le pays ou le territoire dans lequel le travail est effectué aura signé avec l’Espagne un accord visant à éviter la double imposition internationale et contenant une clause d’échange de renseignements.

L’exemption sera appliquée aux rémunérations perçues pendant les jours passés à l’étranger, avec un plafond de 60 100 euros par an. Les règlements peuvent établir la procédure de calcul du montant journalier exonéré.

Par conséquent, les spécialistes de l’imposition des expatriés, par le biais de cette exemption, cherchent à résoudre le problème de la double imposition dans le cas des revenus perçus par le personnel expatrié pour des travaux effectués pour des entreprises basées au Mexique ou des établissements permanents d’entreprises espagnoles au Mexique. Ce serait le cas, par exemple, d’un travailleur espagnol qui conserve sa résidence fiscale en Espagne et fournit ses services à la filiale mexicaine de la société espagnole avec laquelle il a un contrat de travail en vigueur.

Par conséquent, en conclusion, un expatrié résident fiscal en Espagne sera pleinement imposé en Espagne sur les revenus tirés de son travail au Mexique s’il a passé moins de 183 jours au Mexique et si la rémunération n’a pas été versée par une entité résidente au Mexique ou par un établissement permanent d’une société étrangère au Mexique.

De même, dans le cas d’un résident fiscal espagnol qui a fourni des services à une société résidente au Mexique ou à un établissement permanent d’une société espagnole au Mexique, les revenus perçus pour ce travail seront exonérés d’impôt en Espagne, dans la limite de 60 100 euros par an.    Tout cela, quelle que soit la société qui a effectivement payé le salarié pour les services rendus. En d’autres termes, peu importe que le salarié ait été payé directement par la société mère ou la filiale au Mexique, l’important étant la société “pour” laquelle il a fourni ses services.

Pour résoudre les problèmes liés à la fiscalité des expatriés, contactez-nous et nous vous aiderons à tout mettre en œuvre pour optimiser votre entreprise.

Cela peut aussi vous intéresser

Gestion de filiale

Chez UR Global, nous gérons globalement des filiales en Amérique latine (Mexique, Brésil, Pérou, Chili, Colombie), au Portugal et en Espagne.

Lire plus

Due Diligences

Nous sommes experts en conseil aux entreprises, nous avons une vaste expérience dans le secteur et nous résolvons vos problèmes efficacement.

Lire plus

Audit de compilation

Nous travaillons depuis longtemps dans le domaine des audits de conformité, c’est pourquoi nous proposons des solutions immédiates.

Lire plus

Contact

Pour toute information vous pouvez nous contacter via le formulaire suivant: