Conseiller Juridique et Sécretariat du Conseil

Qu’est que c’est un Conseiller Juridique?

Le conseiller juridique est chargé de fournir un avis juridique sur la légalité des accords et des décisions adoptés par l’organe administratif et sur les délibérations auxquelles il assiste.

La figure du conseiller juridique sert à éviter les conséquences qui peuvent découler d’un manque de diligence de la part de ses administrateurs dans l’activité de l’entreprise, en essayant d’éviter le non-respect de leur part.

En conséquence, le fait d’avoir un conseiller juridique est interprété comme une pratique diligente de la part de l’organe administratif de la société.

Le conseiller juridique peut également agir en tant que secrétaire du Conseil d’administration ou agir conjointement avec le secrétaire du conseil d’administration en tant que conseiller juridique.

Quand est-ce que vous devriez compter obligatoirement avec un Conseiller Juridique des sociétés de commerce ?

Les sociétés de commerce devront compter avec un conseiller juridique obligatoirement quand :

  • Son capital est égal ou supérieur à 300 000,00 euros.
  • Son chiffre d’affaires normal atteint le chiffre de 600 000,00 euros.
  • Lorsque le nombre d’employés permanents dépasse 50 travailleurs.
  • Lorsque les entreprises sont domiciliées à l’étranger, cela sera nécessaire lorsqu’elles atteignent un volume d’opérations ou d’affaires dans les succursales qu’elles ont en Espagne égal ou supérieur à 300.000,00 euros ; ou lorsque leur personnel permanent dépasse 50 travailleurs.

Comment pouvons-nous vous aider?

Si vous souhaitez faire une demande concernant nos services de gestion d’entreprise, veuillez remplir le formulaire de demande.

Dans les processus d’internationalisation, il est essentiel d’avoir des conseils qui aident l’entreprise à connaître les clés et les risques au niveau comptable, juridique, du travail et fiscal afin de se conformer à toutes les obligations et de ne pas avoir de mauvaises surprises résultant de l’ignorance et du mal. conseils.

Quelles sont les fonctions d’un conseiller juridique ?

Le conseiller juridique suit et conseille les décisions prises lors des réunions du conseil d’administration. Il concentre principalement son activité sur le conseil en matière de contrats commerciaux et civils.

  • En matière d’entreprise, le conseiller juridique doit donner des conseils sur la structure du capital et la gestion de l’entreprise.
  • En matière administrative, il tient le registre des membres et le livre des procès-verbaux et, enfin, il formalise et enregistre les accords dans le registre du commerce.

C’est quoi un secrétaire du Conseil?

Le secrétaire du conseil d’Administration garantit l’exactitude des procédures et le respect des règlements établis. Il est donc de sa responsabilité de s’assurer que les actions du Conseil sont conformes aux règlements applicables et sont conformes aux statuts et autres règlements internes.

En outre, le secrétariat du Conseil facilite le bon déroulement des réunions du Conseil et prépare l’ordre du jour.

Ses deux fonctions le plus remarquables sont :

  • Conseiller le conseil d’administration sur toutes les questions juridiques
  • Gestion des livres officiels et des registres des procès-verbaux.

Dans certains cas, le secrétariat de la Commission procède également à l’enregistrement des résolutions de la Commission dans les registres publics.

Selon la situation, le secrétaire peut ou non être membre du conseil d’administration.

Questions fréquentes sur le secretaire du Conseil et Conseilleur juridique

Un conseiller juridique garantit l’exactitude des procédures et le respect des règlements établis en relation avec l’activité du conseil d’administration.

Les risques de ne pas avoir de conseiller juridique sont le risque accru d’imputation de la responsabilité des administrateurs et la qualification de faillite coupable. Toutefois, son utilité réside davantage dans la preuve en faveur de l’acquittement des administrateurs.

Tout d’abord, il convient de préciser que le conseiller juridique peut assumer le rôle de directeur ou de secrétaire du conseil d’administration. Ou ne pas être membre du conseil d’administration, mais être conseiller juridique, selon le régime contractuel que les parties jugent approprié, qu’il soit de nature sociale ou commerciale.

Dans notre cas, le service que nous offrons consiste à être le conseiller juridique ou le secrétaire du conseil d’administration, mais pour des raisons de responsabilité, nous ne le faisons pas en tant que membres du conseil d’administration.

Il est nommé par la Commission et, en règle générale, un avocat en exercice est choisi. Il est habituel que la figure du secrétaire soit réalisée par une personne morale. Par exemple, le cabinet d’avocats A2ym LEgal du groupe UR Global.

Cela peut aussi vous intéresser

Gestion de filiale

Chez UR Global, nous gérons globalement des filiales en Amérique latine (Mexique, Brésil, Pérou, Chili, Colombie), au Portugal et en Espagne.

Lire plus

Due Diligences

Nous sommes experts en conseil aux entreprises, nous avons une vaste expérience dans le secteur et nous résolvons vos problèmes efficacement.

Lire plus

Etudes de prix de transfert

Nous nous chargeons du conseil et de la gestion d’entreprise en matière de fiscalité internationale.

Lire plus

Contact

Pour toute information vous pouvez nous contacter via le formulaire suivant: